« […] qu’est-ce qu’un être humain ╵pour qu’à lui tu t’intéresses ? Pourtant, […] »  

– Psaume 8 (extrait)

Plan de (par)cours

|

« Good philosophy must exist, if for no other reason, because bad philosophy needs to be answered. »   – C.S. Lewis (dans «Learning in War-Time», The Weight of Glory, New York, HarperCollins Publishers, 2001, p. 58)

Coordonnées

ENSEIGNANT : PATRICE LÉTOURNEAU
INSTITUTION : CÉGEP DE TROIS-RIVIÈRES
TITRE DU COURS : L’ÊTRE HUMAIN

Session Hiver 2023

On peut consulter la version officielle de la session Hiver 2023 du plan de cours sur « L’Être humain » du professeur Patrice Létourneau au Cégep de Trois-Rivières, dans sa version PDF de 21 pages, en cliquant sur le lien suivant :

Répartition des COURS : Session d’hiver 2023

 

Tableau synthèse

Cours #1

Présentation du cours.

Qu’est-ce qui fait l’humanité de l’être humain ?

–       L’être humain peut être déshumanisant, comme il peut être plus « humain » ou humanisant. 

–       Il n’y a que pour l’espèce humaine que cette question se pose.

 

L’être humain face à la mort.

Le sens de l’existence. Le sens de l’aventure humaine.

 

Quelques questions et thèmes.

 

Deux grandes orientations face à la question de ce qui fait l’humanité de l’être humain :

–       Approches théistes.

–       Approches athées (il y a aussi les approches du déisme, mais en pratique celles-ci ont les mêmes implications que les approches de l’athéisme).

 

Deux perspectives transcendantes et deux perspectives athées :

1 – L’anthropologie chrétienne (filiation au Moyen-Orient vers toutes les nations) : l’imago Dei. Courant théiste de l’être humain.

2 – Friedrich Nietzsche (Allemand) : nihilisme et athéisme. Courant athée (avec déterminisme) de l’être humain.

3 – Jean-Paul Sartre (Français) : l’existentialisme athée. Courant « existentialiste » athée (avec liberté ontologique) de l’être humain.

4 – Jacques Lavigne (Québécois) : l’inquiétude humaine, la fuite et la transcendance. Courant d’analyse « existentiale » transcendante.

 

Cours #2

Introduction. Caractère fondamental de la question.

 

Rapport entre données (faits) et sens.

 

Trois types de perspectives qui donnent deux grandes orientations face à la question de ce qui fait l’humanité de l’être humain.

 

Survol historique : l’être humain dans le temps.

 

Quêtes et déroutes sur l’identité humaine : éléments de panorama.

–       Cf. JACQUES, Daniel D., La mesure de l’Homme, Montréal, Éditions Boréal, 2012, 720 pages.

 

–       Cf. TAYLOR, Charles, L’âge séculier, Montréal, Éditions Boréal, 2011, 1344 pages.

 

–       Cf. TRUEMAN, Carl R., The Rise and Triumph of the Modern Self. Cultural Amnesia, Expressive Individualism, and the Road to Sexual Revolution, Wheaton (Illinois), Crossway, 2020, 432 pages.

 

 

Liberté ontologique et déterminisme : une inévitable tension au sein de toute conception de l’être humain.

 

L’irréductible paradoxe de la nécessité de la liberté ontologique et du déterminisme pour les sciences humaines.

 

Cours #3

Courant théiste : l’anthropologie chrétienne de l’être humain : Partie 1.

–       Pourquoi aborder la conception chrétienne de l’être humain ?

–       Comment aborder la conception chrétienne de l’être humain ?

–       Les sources de cette conception.

–       Termes et concepts clés.

–       Repères historiques.

–       La vision d’ensemble de cette conception, au sein de laquelle s’insère la conception de l’être humain qui en est issue.

–       L’ultime blessure narcissique de décentrement pour l’être humain.

 

Cours #4

Courant théiste : l’anthropologie chrétienne de l’être humain : Partie 2.

–       Les fondements « internes » de cette conception.

–       Les fondements « externes » de cette conception.

–       Douter de nos doutes ?

–       Le Trilemme classique. Analyse et discussions d’un extrait de Timothy Keller.

–       Analyse et discussion d’un extrait de Rebecca McLaughlin.

–       Caractéristiques de la conception chrétienne de l’être humain.  Principes d’humanisation et orientations déshumanisantes. 

 

Cours #5

Indications pour l’examen à venir (au prochain cours).

 

Survol de transition vers le courant athée :

–       17e siècle :

  •   Descartes : glissement du théisme vers le déisme. Rapprochements entre le déisme et l’athéisme. Le « JE », juge de Dieu. Réintroduction d’un dualisme. Rationalisme cartésien : filiation et rupture avec la tradition.

–       18e siècle :

  •   Rousseau : glissement de la Rédemption vers la Révolution. Effacement de la reconnaissance de la corruption de la nature humaine : cette reconnaissance est remplacée par une accusation de la société comme origine du mal.

 

–       19e siècle : 

  •   Marx.
  •   Affirmations de l’athéisme et du nihilisme en Europe de l’ouest.
  •   Introduction à Nietzsche (Partie 1).

 

Cours #6

1re partie du cours :

Courant athée (avec déterminisme) de l’être humain : l’anthropologie de Friedrich Nietzsche : suite de la Partie 1.

–       Analyse du nihilisme.

 

2e partie du cours (durée : 1h30) :

–       Examen de connaissances (20% ; temps alloué : 1h30).

 

Cours #7

Courant athée (avec déterminisme) de l’être humain : l’anthropologie de Friedrich Nietzsche : Partie 2.

–       Nihilisme et diagnostic civilisationnel : « fondement » et point de départ.

–       Le désenchantement de l’être humain.

–       Caractéristiques de la conception nietzschéenne de l’être humain.

–       Humanisation et déshumanisation ?

–       L’Humain : une corde tendue entre « l’animal » et le « surhumain ».

 

Cours #8

Courant athée (avec liberté ontologique) de l’être humain : l’anthropologie de Jean-Paul Sartre.

–       « Fondement » : partage avec Nietzsche de l’athéisme, mais refus de la déresponsabilisation humaine qui découle de la place des « forces vitales » chez Nietzsche.

–       L’existence précède l’essence.

–       La mauvaise foi et l’authenticité.

–       Une culpabilité absolue.

–       Les relations avec les autres.

–       Implications pour les idéaux d’humanisation (et la déshumanisation).

                                                     

Cours #9

Exercices de comparaisons avec plusieurs thèmes, entre les trois conceptions de l’être humain (théiste chrétienne ; athée nietzschéenne ; athée sartrienne).

 

Cours #10

Questions d’analyses comparatives (20%).

 

Cours #11

Jacques Lavigne : Partie 1.

–       L’inquiétude humaine comme condition d’avènement de l’identité profonde.

–       Fuite et évitement de l’inquiétude humaine.

–       La formation de la vie consciente.

 

Cours #12

Jacques Lavigne : Partie 2.

–       Tentatives pour dépasser l’inachèvement (pour transcender l’inquiétude) :

  •   La science (apports et limites).
  •   L’art (apports et limites).
  •   Le politique (apports et limites).

–       Persistance de l’inachèvement.

–       Les options et les implications.

–       Principes d’humanisation et orientations déshumanisantes.

 

Liens comparatifs.

 

Analyse d’extraits sur le divertissement, le « On » et le FOMO, dans : Jacques Lavigne, L’Inquiétude humaine.

Ce livre est disponible en ligne à cette adresse : https://philosophie.cegeptr.qc.ca/wp-content/documents/Inquietude_humaine.pdf (les pages des extraits à lire seront indiquées en classe).

 

Cours #13

Examen de compréhension des connaissances (20%).

 

Cours #14

La structure de la dissertation comparative.

 

Pratiques de dissertation.

 

Indications pour l’évaluation synthèse.

 

Cours #15

Aide individualisée.

 

Session des examens

Évaluation synthèse : dissertation finale (40%).

 

 

Session Hiver 2023

On peut consulter la version officielle de la session Hiver 2023 du plan de cours sur « L’Être humain » du professeur Patrice Létourneau au Cégep de Trois-Rivières, dans sa version PDF de 21 pages, en cliquant sur le lien suivant :

Session Hiver 2022

On peut consulter la version officielle de la session Hiver 2022 du plan de cours sur « L’Être humain » du professeur Patrice Létourneau au Cégep de Trois-Rivières, dans sa version PDF de 30 pages, en cliquant sur le lien suivant :